Écrits sur la nature, de George Sand : une romancière écoféministe ? - Le Figaro 29/04/2022



Si le romancier était un jardinier, la littérature serait son herbier. Celui de George Sand est peuplé de créatures fantastiques.


Si le romancier était un jardinier, la littérature serait son herbier. Celui de George Sand est peuplé de créatures fantastiques. Elle écoute les oiseaux, elle admire les papillons et les insectes. À Nohant, la femme de lettres retrousse ses manches et gère d’une main de maître ses 250 hectares. Elle jardine aussi elle-même trois heures par jour, la nature est son temple. Elle, comme nous tous, sommes enfants des pierres et des plantes.

Ses lecteurs n’ignorent rien de cette passion mystique héritée de sa grand-mère, de sa mère et de son grand-père, maître oiselier. Elle a même écrit une série de textes célébrant cet amour bucolique. Était-elle donc «écoféministe» avant l’heure? C’est la thèse que propose Patrick Scheyder dans ce bel ouvrage, Écrits sur la nature.


On redécouvre une Sand lectrice de Platon et adepte de la philosophie de Rousseau. La république s’est constituée sur celle du droit naturel, d’après les philosophes du XVIIIe siècle qui voulaient s’affranchir du droit divin de l’Ancien Régime. «A la naissance nous sommes tous égaux, nous sommes tous libres par nature», rappelle Patrick Scheyder dans sa préface. Ainsi, la nature est bonne par essence et l’attaquer, c’est se rendre coupable de menacer les fondements mêmes de la société.


George Sand apparaît également comme une ardente militante, elle qui a œuvré pour la protection des forêts et s’est érigée contre la surexploitation des ressources, prévoyant tous nos problèmes écologiques. «Les appétits de l’homme sont devenus des besoins impérieux que rien n’enchaîne, et si ces besoins ne s’imposent pas, dans un temps donné, une certaine limité, il n’y aura plus de proportion entre la demande de l’homme et la production de la planète», écrit-elle. Sand l’a résumé en une phrase: «La nature, c’est toi-même.» Son cri d’alerte n’a rien perdu de son actualité.


Patrick Scheyder



Écouter cet article : https://www.lefigaro.fr/livres/ecrits-sur-la-nature-de-george-sand-une-romanciere-ecofeministe-20220428?s=03



Posts récents

Voir tout